La mode inclusive

depositphotos.com/vector/dress-sell-pattern-seamless-103987934.html

La Mode Inclusive : Une Révolution en Marche

 

À l'intersection du mouvement « Body Positive » et de l'évolution du prêt-à-porter, la mode inclusive gagne du terrain. Rompant avec les standards traditionnels de la mode, un nombre croissant de marques s'efforce de mettre en lumière des mannequins plus-size, reflétant ainsi mieux la diversité des morphologies féminines.

 

Progrès dans la représentation de la taille inclusive

Jusqu'à récemment, les femmes portant des tailles 42 et plus étaient majoritairement reléguées à des enseignes indépendantes ou des boutiques en ligne spécialisées, souvent déconnectées des tendances actuelles. Cependant, un changement s'amorce dans l'industrie pour mieux représenter toutes les tailles.

 

Pionniers de la taille inclusive

Un exemple marquant est celui de Versace qui, lors d'un défilé récent, a inclus trois mannequins grande taille pour la première fois. Ce mouvement, amplifié par les réseaux sociaux, voit une augmentation significative de la présence de mannequins plus-size sur les podiums. Entre 2018 et 2022, Tagwalk rapporte une hausse de 374% des marques incluant des modèles grandes tailles dans leurs défilés. Cependant, cette tendance reste naissante : à la Fashion Week Automne-Hiver 2022, seulement 2,34% des mannequins étaient plus-size.

 

Le défi de répondre à la demande plus-size

En France, seulement 30% de l'offre vestimentaire est destinée aux grandes tailles, bien que 78% des femmes portent du 42 ou plus. Plus de 80% de ces femmes se sentent ignorées par les marques, qui ne répondent pas suffisamment à leurs besoins spécifiques en matière de style et de confort.

 

Le handicap : le grand oublié de la mode

La représentation des personnes en situation de handicap reste insuffisante dans le secteur de la mode. Malgré la présence de mannequins comme Théo Curin, peu d'initiatives concrètes sont prises pour intégrer pleinement cette diversité. Les grandes marques, souvent critiquées pour leur manque d'inclusivité, n'ont que peu progressé dans l'adaptation de leurs collections aux besoins des personnes handicapées.

 

Avancées internationales et risque de handi-washing

À l'international, certaines marques tentent de briser les barrières. Par exemple, lors de la Milan Fashion Week 2022, Versace a fait défiler Precious Lee, une mannequin noire plus-size de renommée mondiale. Cependant, la représentativité des personnes en situation de handicap demeure faible, et le risque de handi-washing — où les actions sont plus symboliques que substantielles — persiste.

Le mot de la fin 

Malgré des avancées notables, la mode reste critiquée pour son manque persistant d'inclusivité, particulièrement visible lors des dernières Fashion Weeks. Les initiatives sont souvent sporadiques et ne parviennent pas à instaurer un changement durable. Le défi demeure : transformer la mode pour qu'elle reflète réellement la diversité de toutes les morphologies et conditions humaines.

Auteur 

Mayeul BERETTA

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0