Les JMJ avec le Pôle H de la paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy, Paris

Le Pôle H de la paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy. 2023. Photo du groupe.

 

Le Pôle H de la paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy à Paris, a accompagné 15 jeunes porteurs de handicap aux JMJ de Lisbonne en car médicalisé !

Le Pôle H de la paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy. 2023.  Deuxième Photo du groupe.

Voici quelques-uns de leurs témoignages :

Matthieu, accompagnateur

Est-ce que c’est votre premier accompagnement de personnes en situation de handicap ?

« Non je réalise des pèlerinages avec des personnes handicapées deux fois par an depuis environ 5 ans »

Avez-vous décidé seul de les accompagner à ces JMJ ou avez-vous a été sollicité par un proche ou quelqu’un de votre paroisse ou groupe de prière ?  

« Nous faisons partie d’un groupe appelé le Pôle H de la paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy. Ce groupe a pour but d’accompagner des pèlerins malades aux JMJ et d’organiser des sorties avec eux dans Paris plusieurs fois par an. »

Pourquoi avez-vous accepté de vivre les JMJ ainsi ? 

« Je pense que les JMJ sont un moment opportun pour organiser des vacances avec des personnes en situation de handicap. »

Avez-vous été préparé avant le pèlerinage ? 

« Nous sommes en effet habitués à organiser au moins une fois tous les deux mois une sortie avec les personnes que l’on accompagne ensuite en pèlerinage. »

Quel a été votre moment préféré ? 

« J’ai beaucoup aimé les moments de fête après les messes et les rassemblements. J’ai aussi aimé les temps de partage sur la parole de Dieu en petit groupe. »

Est-ce que vous avez vécu un moment sympathique avec la personne ayant une mobilité réduite ou un autre handicap ?

« J’ai eu des témoignages très touchants surtout lorsque je demandais : « Si Jésus était en face de toi qu’est-ce que tu lui dirais ? ». J’ai aussi beaucoup rigolé quand un de nos Hamis a répété trois fois « Moi aussi » quand lors de la prière du matin je disais « Jésus j’ai confiance en toi ». »

Est-ce que vous avez été soutenu ?

« Nous avons été soutenus par les jeunes de la paroisse avec qui nous sommes partis. L’organisation par contre sur place n’était pas du tout adéquat selon moi. »

Avez-eu des moments libres pendant ces JMJ ? 

« Nous avons eu très peu de moments de libre car nous étions seulement quelques accompagnateurs pour 9 handicapés. »

 

Avez-vous envie de revivre le même engagement pour les JMJ en Corée ? 

« Hélas, je serai trop vieux et c’est un peu loin, donc non. »

Que retenez-vous de cet engagement ?

« Je retiens ce besoin de douceur et de lâcher prise quand tout nous semble difficile. »

 

Maguelonne, accompagnatrice

Est-ce que c’est votre premier accompagnement de personnes en situation de handicap ?

« Non, j’ai été dans le groupe Pôle H de Notre-Dame de Grâce de Passy toute l’année et je suis également à À Bras Ouverts (ABO), en parallèle. »

 

 Avez-vous décidé seule de les accompagner à ces JMJ ou avez-vous a été sollicitée par un proche ou quelqu’un de votre paroisse ou groupe de prière ?  

« Je me suis engagée au pôle H au début de l’année pour faire des sorties tout au long de l’année et également faire un séjour avec les jeunes l’été, cette année c’était les JMJ ! »

 

Pourquoi avez-vous accepté de vivre les JMJ ainsi ? 

« Pour moi vivre les JMJ avec les Handis , c’est les vivre avec tellement plus de sens ! Je les ai déjà vécues pour moi, maintenant c’était à mon tour de pouvoir en faire profiter d’autres jeunes ! »

 

Avez-vous été préparé avant le pèlerinage ?

« Nous n’avons pas été particulièrement préparé avant le pèlerinage. En ce qui concerne les Handis nous les avions tous rencontrés tout au long de l’année lors des diverses sorties. Par rapport à l’organisation des JMJ nous avons su assez tard comment cela allait réellement se dérouler, cela nous a appris à « nous adapter ».

 

Quel a été votre moment préféré ? 

« Les fous-rire avec nos jeunes à n’importe quel moment de la journée ! Quelle simplicité ! »

 

Est-ce que vous avez vécu un moment sympathique avec la personne ayant une mobilité réduite ou handicap ?

« J’ai vécu même beaucoup de moments privilégiés avec la jeune que j’accompagnais mais aussi avec les autres jeunes du pôle H ! Ils m’ont bluffée par leurs réflexions personnelles qui étaient très belles. » 

 

Est-ce que vous avez été soutenue ?

« Nous avons eu la chance d’avoir un super groupe ! Les prêtres nous encadrant nous ont rapidement trouvé des jeunes acceptant volontiers de venir nous aider. Certains de ces jeunes rejoignent même le pôle H cette année ! »

 

Avez-eu des moments libres pendant ces JMJ ? 

« Très peu c’était assez rythmé. Le fait d’être à 1h de Lisbonne n’était pas forcément évident pour nous et il nous fallait être bien organisé. »

 

Avez-vous envie de revivre le même engagement pour les JMJ en Corée ? 

« Je n’aurai plus l’âge lors de ces JMJ, mais je suis persuadée que ce seront des JMJ très riches ! »

 

Que retenez-vous de cet engagement ?

« Une grande bouffée d’air frais 💨☀️ »

 

Donatienne, accompagnatrice 

 

Est-ce que c’est votre premier accompagnement de personnes en situation de handicap ?

 

« Non, j’ai pu accompagner des personnes handicapées à Lourdes quelques jours, à Salzbourg avec l’ordre de Malte pendant 1 semaine, en Inde à Calcutta pendant 8 mois et puis pendant mon service civique des personnes âgées handicapées. »

 

Avez-vous décidé seule de les accompagner à ces JMJ ou avez-vous a été sollicité par un proche ou quelqu’un de votre paroisse ou groupe de prière ?

 

« J’ai été sollicité par un proche qui vient aussi aux JMJ dans le pôle handicapé ! »

 

Pourquoi avez-vous accepté de vivre les JMJ ainsi ?

 

« Je souhaitais donner de mon temps et de ma personne cet été et pouvoir vivre en même temps les JMJ que je n’avais jamais fait auparavant - je trouvais cette opportunité parfaite pour mon projet de cet été. »

 

Avez-vous été préparée avant le pèlerinage ?

« Non ! »

 

Quel a été votre moment préféré ?

 

« La veillée d’adoration avec Fratello jeudi soir en plein Lisbonne avec les handicapés. On était tous à fond et unis dans la prière ! »

 

Est-ce que vous avez vécu un moment sympathique avec la personne ayant une mobilité réduite ou handicap ?

 

« Oui tout à fait, surtout les douches pour se rafraichir et les moments de partage en équipe. »

 

Est-ce que vous avez été soutenue ?

 

« Énormément, par l’équipe qui accompagnait ainsi que tout le groupe de la paroisse. » 

 

Avez-eu des moments libres pendant ces JMJ ?

Pas beaucoup non, nous étions non-stop avec les handicapés. » 

 

Avez-vous envie de revivre le même engagement pour les JMJ en Corée ?

 

« Pas pour le moment. J’ai besoin de prendre du temps pour me projeter. C’était quand même intense ces 12 jours ! »

 

 

Que retenez-vous de cet engagement ?

« Qu’il est tout à fait possible de réaliser le rêve de ces personnes handicapées, de partir avec des jeunes à l’autre bout du monde pour vivre des moments incroyables entre jeunes chrétiens. J’ai beaucoup aimé donner de mon temps pour ces jeunes qui sont très joyeux et qui nous font apprendre plein de belles choses de la vie.»

 

 

Bernard, pèlerin

« Je me suis préparé avec la paroisse. Nous avons eu de réunions pendant 6 mois, avant les JMJ. Pas de crainte pas de questionnement. Quand j’ai vu le pape, c’était un moment marquant. Et j’ai bien aimé aussi le côté cosmopolite de JMJ. L’accompagnement était bien et heureux. Ma mère était heureuse que je puisse partir, mais pas fière.

Pendant le pèlerinage, je n’ai pas communiqué avec les autres handicapés du groupe.

Je n’ai pas trouvé non plus d'amis nouveaux parmi les handicapés du Pôle h pendant les deux semaines.

 

 

Théophile, pèlerin

 

« J’ai rencontré les accompagnatrices du pôle H, j’ai participé à la soirée barbecue avec Cortepassy pour profiter des rencontres du pèlerinage, je vais à la messe des jeunes tous les dimanches soir. Je n’avais pas de craintes. J’avais adoré les JMJ à Cracovie avec Cortepassy. Très très heureux de vivre ces 10 jours avec plein d’amis et de jeunes. Nous avons beaucoup partagé tous ensemble, chanté, dansé, fait la fête et beaucoup prié. Mon élément marquant, c’est, être tous ensemble. Les accompagnants ont été toujours avec nous et ils étaient très gentils. Ils m’ont aussi laissé avec les jeunes des autres bus de Cortepassy. Je connais plein de monde. Je suis trisomique 21, j’ai un chromosome en plus. Je pense que mes proches sont fiers de moi d’avoir effectué ce pèlerinage, j’ai vu le pape de loin ! » 

 

JB, pèlerin 

 

J’ai été content de faire ce pèlerinage, mais crainte de la chaleur... J’ai bien aimé servir la messe. Les accompagnants ont été très disponibles et super gentils !!!

J’étais heureux de partir en pèlerinage. Ça m’a permis d’avoir à nouveau confiance en moi. Mes proches sont fiers de moi ! Et j’ai vu le pape. » 

 

Justine, pèlerine

« J’ai été préparée par la prière et en pensant à ce que j’allais vivre à Lisbonne. Mes craintes, c’est d’être isolée et de ne pas pouvoir rencontrer de nouveaux amis. De coté de mes joies, j’ai trouvé qu’il y avait une ambiance merveilleuse et de tout le monde autour de moi était bienveillant. J’ai aussi été marquée par la ferveur des prières et la présence du Pape François. Mes accompagnants étaient très disponibles, très attentionnés et à l’écoute. Ça m’a donné aussi de la force, ça m’a aidé à me sentir comme les autres. Ma famille et mes amis sont fiers de moi, car ils trouvent que je suis courageuse et que ce voyage m’a rendue plus autonome. À Lisbonne, il y a deux personnes qui ont mis leurs mains sur mes épaules et ont prié pour moi et ma guérison. Également, on a pris plusieurs fois le métro et quand il n’y avait pas d’ascenseur, des jeunes et un prêtre m’ont portée avec mon fauteuil roulant jusqu’en haut des marches et tout ça dans la bonne humeur, j’étais un peu stressée, mais on a bien ri…

Malheureusement, je n’ai pas pu voir le Pape François, je suis un peu déçue, mais il était dans mon cœur ».

 

Merci pour tous ces témoignages de la « juventud del papa», la jeunesse du pape !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Mag (dimanche, 10 septembre 2023 17:00)

    Génial !!! Merci Mayeul pour ce bel article ☀️

  • #2

    Mathieu (dimanche, 10 septembre 2023 20:45)

    Merci Mayeul, prions pour que d’avantages de pèlerins puissent profiter de ces moments hors du temps.